bienvenue sur mono no aware (+18) hard candy (yeonrim) 2806784394
le lien du discord commun est juste ! (+18) hard candy (yeonrim) 720322422
n'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil aux familles, aux gangs ainsi qu'aux pré-liens
les annexes sont importantes, n'oubliez pas d'aller les lire !
pour les invités curieux, c'est par ! (+18) hard candy (yeonrim) 720322422
-28%
Le deal à ne pas rater :
Karcher Wd6 Premium – Aspirateur eau et poussière (ODR de 15€)
144 € 199 €
Voir le deal

(+18) hard candy (yeonrim)

 :: SÉOUL (서울) :: gangnam Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Sam 9 Jan - 22:04
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Harim assume pleinement ses faits, mais il maintient tout de même la ruse jusqu'au moment qu'il jugera opportun pour la révéler. Son visage reste indéchiffrable, désintéressé, les réponses adressées au serveur nonchalantes et le regard rapidement rivé sur son téléphone. Il s'adonne à cette attente inutile autant pour faire vivre le mensonge que pour tester l'impatience de Yeon qui semble lui rendre la pareille. Harim devrait être agacé par cette indifférence partagé, cependant il ne ressent qu'une profonde satisfaction à voir le plus jeune se prêter au jeu. Son attention se porte enfin sur sa coupe de vin et il abandonne momentanément son téléphone pour prendre une gorgée avant d'être finalement happé par le menu, captivé par tout sauf Yeon. « We should probably order ahead, » suggère-t-il, les phalanges qui torturent sa lèvre inférieure marquant sa réflexion. Il lève les yeux et cette fois-ci, son regard fauve ne quitte pas Yeon. « I hope you don't have anything else planned for tonight. » Allusion discrète au retard qui risque de les retenir plus longtemps que prévu — en réalité, c'est Harim qui souhaite accaparer le plus jeune pour le reste de la soirée. Qu'importe les célébrations que Yeon pourrait avoir prévues pour son propre anniversaire, Harim ne le laissera pas se défiler de ce qu'il a préparé pour eux. Son plan a la priorité sur les siens et il n'hésitera pas à user de sa position pour forcer le plus jeune à s'y plier. « Considering it's your birthday. » Le sourire qu'il lui adresse est fier et arrogant, comme un aveu sournois que ce dîner n'a été prévu que pour lui. Un rappel que Harim sait tout de lui, sait lui donner l'attention dont il a tant besoin et qu'il ne saura trouver nulle part ailleurs. Sans attendre sa réponse, il fait signe de la main au serveur et passe sa commande, imposant sa volonté jusqu'au bout. « What will you have? »

No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Jan - 2:00
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Intimité indésirable, Yeon n’était pas enthousiasmé par ce tête-à-tête qui se profilait en compagnie du cher mari de Rina. Il ne comprend pas cet homme et ne désire pas s’adonner au moindre essai. Il ne lui porte pas d’intérêt et Yeon réciproque, la patience interminable. Il avait connu pire que l’indifférence et bien qu’il garde toujours ce sentiment en hantise, il préfère feindre ne pas en être touché quand il était question de Harim. Son attention était la dernière chose qu’il guettait. Le silence est finalement coupé par la voix grave de l’homme mais elle ne suffit pas pour lui faire redresser la tête, il aurait haussé des épaules si le geste ne lui avait pas paru trop enfantin, et sans doute inapproprié en présence de celui qui demeurait son boss. Ses lèvres mutines semblent le meilleur compromis pour l’instant et le menu reste abandonné en face de lui sans qu’il n’en effleure les précieuses pages. Yeon se penche légèrement vers la table, repose son coude contre sa surface et y appuie la joue, pourtant c’est vers la salle que son regard divague, jamais les traits plus exaltants de l’homme face à lui. « Do you really care about that ? I don’t think I have the choice now, boss. » Sa langue roule sur le dernier mot, en fait languir les syllabes sur ses pulpeuses. Ça sonne comme une moquerie sous la politesse exacerbée de sa voix mielleuse. Il repense à la bouteille abandonnée dans son appartement, peut-être moins luxueuse que les bouteilles de l’établissement mais elle lui aurait offert davantage de réconfort.
Considering it's your birthday. Il se fige malgré lui, quelques secondes avant de reprendre contenance mais il est trop tard pour son regard qui s’est tourné vers Harim. « Should I feel special ? » lassitude dissimulant un cœur qui s’emporte et il se mordille la lippe, incapable encore de déterminer vers où diriger ses pensées. « It doesn’t matter, just order for me. » Il lui cède ce contrôle que l’homme semble chérir, et son dos revient se poser sur le siège de la chaise, ses orbes remontent sur les traits de Harim et le fixent cette fois sans détour. Il cille à peine, les pensées nombreuses et éparpillées. « There’s no client. » murmure-t-il finalement, certain de ses conclusions. But why ? Il avait du mal à imaginer un Harim désireux de passer son soir d’anniversaire en sa compagnie.

_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Dim 17 Jan - 1:26
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Un rire léger lui échappe, amusé par la rebellion dont Yeon tente de faire preuve. Harim aime le voir se plier à sa volonté, mais sa soumission est uniquement délectable parce qu'il résiste tant avant de la lui offrir. Il n'a pas besoin de lui affirmer qu'il n'a pas le choix, Yeon le sait déjà, alors il lui répond d'un simple sourire avant de prendre une gorgée de vin puis de renchérir. « If you want to. » Il hausse les épaules, mimant l'indifférence maîtrisée de Yeon. Elle ne le convaincra pas, Harim sait qu'il est en train de perdre ses moyens à l'idée qu'il se rappelle de son anniversaire — ou peut-être que c'est simplement ce dont il veut se convaincre, toujours est-il qu'il y prend plaisir et son sourire ne fait que s'étirer un peu plus à chaque seconde qui passe. Harim confie leur commande au serveur, son attention reportée sur son verre de vin aussitôt qu'il leur tourne le dos. Calme et assuré, il semble encore plus arrogant qu'à son habitude, fière des cartes qu'il a jouées. Et il cille à peine lorsque Yeon comprend le piège ; la confusion qu'il lit dans ses yeux est délicieuse. « Would you be happier if there was? » demande-t-il, presque taquin. Cherchant sournoisement un aveu qu'il préfère être là, avec lui. « I doubt you wanted to spend the night of your birthday working. » Murmure prétentieux au creux de son verre, certain que sa compagnie est la meilleure chose dont Yeon puisse jouir ce soir et rien ne saurait le convaincre du contraire. Il repose le récipient vide sur la table, les pulpes de ses doigts en traçant le rebord avant de les resservir. « To you, then. » Son verre levé vers le plus jeune pour lui rendre hommage, il lui porte une attention taquine, comme si ces démonstrations d'appréciation étaient normales entre eux. Elles ne le seront sûrement jamais, mais Harim aime lui offrir un avant-goût de tout ce dont il puisse rêver. « I hope Rina didn't forget to wish you a happy birthday, by the way. » Tout le contraire de ce qu'il pense réellement, et il est certain d'avoir raison.
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Jan - 23:52
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Sous la table, il y’a ses ongles qui s’enfoncent dans sa paume, la maudite impression d’être une bête de foire face à une riche et méprisante audience. Harim était son audience. Et entre son ignorance et son agacement, il peine à déceler ce qui l’irrite le plus. Certainement toute sa présence, aussi détestable qu’enviée. Harim n’avait pourtant pas sa place, ni dans ses pensées, ni contre sa peau. Rina obsédait son tout, et leur dernière dérive n’y changerait rien. Harim n’était pas une personne pour lui, il était illisible sous son regard sombre. Il ne devait pas l’approcher. Depuis toujours, Yeon avait appris à ressentir le changement dans l’air quand le danger était proche de lui ; plus souvent, il se témoignait dans le regard grave de son père, la ceinture nouée contre son poing ou le bâton raclant la surface du sol, aux aguets, prêt à sévir et exhumer ses péchés. C’est ce même sentiment qui l’immerge quand ses yeux daignent enfin remonter et croiser ceux de l’homme. Harim était dangereux. La chair intérieure de sa lippe se retrouve prisonnière de ses dents, et il la malmène silencieusement, lentement et douloureusement, tout en soutenant le brasier de ces orbes. L’ironie était, que, Yeon, ayant toujours ressenti le danger, n’avait pourtant jamais fait un pas pour s’en détourner ou le fuir. Il avait conscience de la force avec laquelle la ceinture allait atterrir sur peau d’enfant et l’enflammer, sans essayer de s’échapper ou de changer de comportement. Il avait conscience que Harim lui serait néfaste et pourtant il ne se lève pas quand la vérité éclate. Il n’y aura qu’eux ce soir, aucun client à attendre, uniquement l’arrogance de l’ainé à supporter. La vérité est que, Yeon n’avait appris à distinguer le danger que pour s’en approcher plus rapidement et se laisser brûler, pas pour s’en prévenir. « Whatever. » Harim n’était pas de ceux qu’on résonne, au-dessus de monde.
Ses doigts glissent jusqu’au verre rempli, il ne trinque pourtant pas, ne s’approcher pas pour faire tinter la glace. Il n’y avait rien à célébrer. Contre les lèvres de Harim, son anniversaire avait un goût encore plus amer que d’habitude. « I was surprised but she did, actually, she even gave me a gift. » Et il n’y plus grande victoire que le fait que les mots ne soient pas un mensonge. Il ne savait même pas ce que contenait la boite qu’elle lui a offerte, il l’avait religieusement posé sur la table basse, l’avait fixé avec dévotion durant de longues minutes sans oser défaire le nœud que son esprit instable aimait imaginer qu’elle avait mis tant de temps à nouer à la perfection. « So where’s yours ? » demande-t-il brusquement, le sourcil arqué, le rictus léger alors que ses lèvres trempent dans le verre, le vidant trop rapidement. Puisque cette soirée lui sera imposée, autant essayer d’en tirer un certain amusement.


_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Mer 20 Jan - 1:55
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Le regard soutient avec arrogance celui de son compagnon, fier d'avoir le dessus sur lui. Tout se passe exactement comme Harim l'avait prévu et cette simple victoire suffit à flatter son égo. La nuit ne fait que commencer mais il compte faire en sorte qu'elle ne se termine pas sans Yeon à ses côtés, pas sans que son image ne hante chaque pensée du plus jeune. Harim ne saurait expliquer la raison pour laquelle il recherche tant son attention, il veut autant se l'approprier que l'écraser et sans doute les deux vont-ils ensemble. Simple démonstration de sa puissance, preuve d'un pouvoir que seul Harim devrait exercer sur lui. Et à sa réponse, il le sent s'effondrer. « Hm. » Allure immuable, impossible à ébranler. Harim ne lui offre qu'un sourire sobre en guise de réponse, trop poli pour ne pas trahir son irritation ne serait-ce qu'un peu. Ses membres se crispent alors qu'il tente d'élucider les motivations de Rina. Qu'est-ce qu'elle essaie de faire, au juste ? Entrer en compétition avec lui pour lui prouver qu'elle peut facilement lui enlever tout ce qu'il possède ? Son arrogance et sa peur refusent de le laisser l'admettre mais au fond, il sait qu'elle est en train de réussir. Alors l'étau se resserre autour de Yeon et son sourire retrouve son charme habituel, prêt à faire ses preuves. « I didn't think it would interest you. » souffle-t-il. Sa candeur est fausse, tout de lui l'est ; il n'essaie pas d'être convaincant, simplement de semer le doute. C'est tout ce dont il a besoin pour captiver l'attention de Yeon juste assez longtemps pour le tenter. « So I ended up leaving it at home. » Haussement d'épaules presque désolé, sa nonchalance pourrait laisser croire à la sincérité d'un homme qui tente tant bien que mal de cacher sa peine. « If you want it, you'll have to come home with me. » Et doucement il revient à sa nature, ses mots laissent entendre que Yeon n'a pas le choix, ou du moins que celui de le refuser n'est clairement pas le bon. Son regard glisse sur les lippes luisantes qui vident leur verre bien trop vite et il mime le geste plus lentement, calmement, faisant preuve d'une écoeurante assurance. Leurs plats commencent enfin à arriver et Harim entame le sien en silence. Ils n'ont rien à se dire, si ce n'est des provocations destinées à attiser l'un l'autre et le faire mordre encore plus fort. Deux bêtes en quête de dévastation, opposés que seule la douleur peut unir.

_________________
sleep with your limbs dangling off the edge of the bed to let the monsters know you're willing
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Jan - 14:13
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”


Il méprise cet homme et tout ce qu’il représente, il est dégoûté de cette arrogance infinie dont son regard noir semble l’envelopper en entier. Il hait le sentiment d’être pris entre les griffes d’un piège dont il n’avait pourtant aucune conscience – doucement, en agonie, et Harim resserrait cet étau. Il déteste être un pion et pourtant, il a l’impression que l’homme avait déjà étudié chacune de ses réponses ou ses réactions, prêt à contre-attaquer et le repousser jusqu’à ses dernières limites. Plus que tout, Yeon exécrait sa maladive curiosité. Ceux de la trempe de Harim lui donnaient envie de leur tenir tête plus farouchement, dans la seule mesquine envie de voir jusqu’à où ils pouvaient aller. Le souvenir des doigts de Harim contre sa gorge encore vif dans son esprit, de plus en plus ferme. Yeon penche légèrement la tête vers le côté, le verre vide et l’attention à présent dirigé vers son boss, le marbre de ses traits ne suffit pas à cacher l’agacement, il le lit ailleurs, dans ses mains plus crispées, sa posture devenue presque défensive. Rina ; ironiquement, était leur faiblesse à tous deux. Seule la réaction différait. Le jeu continue, Harim n’avait rien de candide, rien d’innocent. Cet homme était le mal et l’envie incarnés, mais progressivement, Yeon se retrouve à vouloir prendre part au jeu, à son tour. Harim n’était pas de ceux à ressentir la peine ; le sentiment ne l’avait surement jamais effleuré, incapable de voir autre chose que son propre reflet dans le regard des autres. Et qui était-il pour le juger ? Yeon était tout aussi sale. « Home with you ? » Les mots se suspendent à cause des plats qu’on dépose, mets distingués dont Yeon prendre une première bouchée, les réflexions toujours présentes. « Hyung. Murmure-t-il finalement, suite au silence, les couverts sont reposés d’une part et d’autre de l’assiette et ses grands yeux cherchent les siens. I can call you hyung, right ? After all, this is not work related. » Et l’innocence vient se réfugier dans ses prunelles, la naïveté qu’il avait tant de fois feint auparavant pour parvenir à ses desseins. Mais quels étaient ceux du plus vieux ? « Why are you doing all of this ? I don’t get it. » Son regard dérive sur la table, ses plats et son vin raffiné. Rien ne l’obligeait à faire tout ça pour lui. Son coude repose alors contre la table et il traine les yeux sur l’homme à la posture parfaite. Un sourire fleurit finalement sur les lèvres joueuses, et c’est, insolent, qu’il soupire « Sure, i can go home with you, hyung, but can you handle me ? » Il ne subira pas ses provocations en silence.


_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Mer 20 Jan - 23:04
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Mascarade soigneusement maintenue malgré la vérité qui transparaît à travers les quelques fissures. Le corps se crispe et la mâchoire se resserre, ravalant sa fierté meurtrie par la confession du plus jeune, mais son expression n'en reste pas moins aimable en apparence. Il revêt le masque à la perfection, si bien que même ceux qui voient à travers son jeu finissent par avoir envie de se laisser bercer par l'illusion. Les mensonges qu'il offre sont bien meilleurs que la vérité qu'on pourrait avoir ailleurs et il n'est même pas certain que Yeon soit à la recherche de celle-ci. La proposition est faite, séduisante et presque opprimante, et la réaction de Yeon ajoute à son amusement. « Is that a problem? » murmure-t-il, le regard à peine levé du plat qu'il entame. Malgré son apparente indifférence, Harim scrute attentivement la moindre réaction de Yeon du coin de l'oeil. Et ses lippes s'étirent avec curiosité, intriguées par la douceur du nom dont il l'affuble. Leur jeu semble avoir pris un nouveau tournant et même s'il en perd le contrôle, Harim voudra encore voir où il les mènera. « Suit yourself. » Ils ne sont pas assez proches pour permettre l'emploi de ces termes mais malgré tout Harim le laisse faire, qui est-il pour l'en priver ? Sa soudaine délicatesse n'est qu'une ruse mais ils n'en sont que plus égaux. Tous deux cherchent à se tromper en sachant pertinemment ce que l'autre cache ; au final, ils sont pareils. « It's your birthday. Why wouldn't I? » Harim s'adoucit lui aussi et son ton est faussement confus, prétendant qu'il ne devrait pas y avoir d'autre raison. Sa réponse est évidente et la vraie raison l'est peut-être tout autant. Harim veut s'approprier cette soirée censée être importante. Il veut occuper le temps de Yeon peu importe sa volonté, lui montrer qui tient les rennes. Et quand son regard croise les pupilles à l'innocence trompeuse, il ne désire rien de plus qu'en faire disparaître toute trace, faire remonter à la surface toute la laideur qu'elle dissimule et le faire succomber à ses vices. Harim veut savoir jusqu'à quel point Yeon peut réellement le haïr. Il le veut le détruire. et la bienveillance que revêtent ses traits n'en devient que plus fauve. « That sounds like a challenge, » constate-t-il entre deux bouchées, clairement plus à l'aise dans la conversation. « I like those. » Il se penche vers lui pour ronronner ces quelques mots et son sourire charmeur se teinte de malice, peut-être le plus sincère qu'il lui ait adressé depuis le début de la soirée. En Yeon brûle une flamme insidieuse qu'il ne pense qu'à étouffer, il se souvient encore de ses phalanges enserrant sa gorge jusqu'à ce qu'il soit incapable de japper davantage et il n'a cessé de rechercher le sentiment depuis. « I hope you're enjoying the dinner. » Son plat à lui est presque vide et la bouteille de vin également. L'espace d'un instant il pense à attirer l'attention d'un serveur pour les resservir mais il s'en empêche à contrecœur en se rappelant sa responsabilité au volant. « I should stop with the wine, » se désole-t-il, « good thing I have another bottle back home. » Faux regret, chaque mot qu'il prononce n'est qu'une autre machination calculée.

_________________
sleep with your limbs dangling off the edge of the bed to let the monsters know you're willing
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Jan - 12:19
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”


Sur le divin de ces traits, Yeon aspirait à semer quelques poussières de trouble. Il aimerait le voir défiguré de toute confidence. Harim sur cette haute tour d’ivoire mais ses mains étaient de fer, et elles en briseront chaque brique, jusqu’à la dernière. L’attraction se mêle au dégoût et à la peur, les sentiments semblent trop grands pour les bourdonnements de son cœur, mais Yeon tiendra bon. A présent que Harim laisser percevoir quelques craquelures de sa laideur. Et il le sent étrangement moins seul. Il n’est pas le pire être comme le lui avait tant de fois répété son père, il y’avait d’autres démons. L’un d’eux était assis face à lui, ce soir, il se fondait à la perfection entre les humains, la prestance supérieure. Alors il sourit, hoche négativement de la tête ; il imagine que ce n’était pas un problème, si Harim désirait tant l’entrainer chez lui. Malgré l’innocence de ses traits, Yeon n’avait rien d’ingénu. L’anneau sacré au doigt de l’homme n’était un rempart face à aucune dérive, après tout, lui-même avait posé les yeux sur une femme mariée, sans le moindre remord. Rina sera sienne ; et peut-être que Harim aussi, pensée nouvelle, exquise malgré tout. Les battements s’accélèrent et il baisse les yeux sur le plat, la concentration feinte. Ses lèvres se meuvent en un surnom affectueux qui lui est accordé, ils ne sont pas si proches pourtant mais l’acquiescement de Harim ravive davantage son esquisse et il dévore une autre bouchée de son plat. C’est d’une hypocrite normalité que le plus vieux embellit cette soirée, comme s’il n’y avait rien de plus banal qu’un employé et son boss fêtant un anniversaire en tête-à-tête. Harim se rapproche, se penche, et lui n’initie aucun geste de fuite. Il l’accepte. Et sa main vient jusqu’à effleurer celle de l’homme et la tourner, paume vers le ciel, ses doigts y tracent des lignes invisibles. Comme un test pour jauger la force qu’elle devait contenir. « Dinner is alright. » Sourire d’enfant sur ses lèvres qu’il humidie des dernières gouttes de vin et il ne sait pas si Harim lit sa déception dans ses yeux quand ils virent sur la bouteille vide, mais l’invitation ne tarde pas à se précipiter. Il abandonne sa main qu’il laisser revenir contre ses genoux. « I hope you have more than one bottle if you want to make me stay. » Comme s’il n’était attiré que par la promesse de l’ivresse de l’alcool, et non celle que les mains de Harim ne peineront surement pas à lui faire accéder. « Should I try to guess to my gift on our way home ? » Et déjà, il se lève, mettant alors un terme à ce dîner. Minable forme de contrôle, mais il s’y raccroche.







_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Dim 24 Jan - 1:00
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

L'animosité qu'il y a d'habitude entre eux au bureau ne semble plus être qu'un mirage. Sans la présence instigatrice de Rina, ils sont simplement deux hommes partageant un dîner pour fêter une occasion spéciale. Pourtant la haine demeure, se ravive à chaque mention de la maudite femme ; chaque parole qu'ils échangent n'est qu'une provocation à peine déguisée, une ruse pour manipuler l'autre. Yeon décèle les artifices de Harim et le jeu n'en est que plus amusant pour lui : plus il lui tient tête, plus il se délectera de sa chute. Son regard glisse jusqu'à sa paume, observe curieusement les doigts qui viennent y tracer des motifs dont seul Yeon détient le secret. Il frémit au contact, réaction innée qu'il ne parvient pas à contrôler, et son envie de l'écraser jusqu'au dernier souffle se fait plus forte encore. « Just alright? Guess I'll have to make it up to you. » Les mots doucereux, presque convaincants alors qu'il n'en pense pas un seul. Sa main abandonnée retrouve sa place autour de son verre presque vide et il ne le quitte pas des yeux, prêt à bondir à n'importe quel instant. Harim calme ses ardeurs avec une énième gorgée de vin avant de se lamenter sur le fait qu'elle soit la dernière. « I'll find other reasons for you to stay, » susurre-t-il, sûr de lui-même. Sa confiance est ébranlée lorsque Yeon se lève sans prévenir, pourtant il ne fait qu'en rire. « Sure, I just hope I'm not that predictable. » Et il se charge de régler l'addition sans empressement, sa paume épousant les reins de Yeon en chemin. Geste auquel il n'a plus besoin de réfléchir, comme si tout de lui était programmé pour l'affoler — comme si lui aussi cherchait le moindre prétexte pour s'en approcher. Il prend place derrière le volant et quand Yeon le rejoint, sa fougue le rattrape. Il songe à le saisir sans attente, ici même, mais la promesse de vin et le cadeau qu'il a laissé chez lui le retiennent et ses mains se resserrent sans retenue autour du volant pendant qu'il conduit. Il accueille rapidement Yeon chez lui, vaste appartement sans vie qu'il a élu comme refuge depuis que son mariage a commencé à battre de l'aile. « Make yourself comfortable, » souffle-t-il en retirant sa veste dont il aplatit un pli avant de l'accrocher soigneusement. Il se faufile derrière le comptoir de sa cuisine américaine pour leur servir deux verres de Cabernet Sauvignon. Le sien demeure dans sa main le temps que Yeon prenne sa première gorgée, geste de politesse qui lui donne l'air d'avoir empoisonné la boisson de son invité. « I hope the wine doesn't disappoint. » Son corps gravite vers le sien comme par magnétisme, abrégeant toute distance malgré tout l'espace qui s'offre à eux. « Do you want to make one last guess about your present before I go get it? » Murmure graveleux au creux de son verre dans lequel il s'autorise enfin à tremper ses lèvres, dégustant son meilleur vin avant de savourer autre chose.


_________________
sleep with your limbs dangling off the edge of the bed to let the monsters know you're willing
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Jan - 14:35
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Le diner était plus qu’alright, mais il n’est pas là pour offrir le moindre plaisir à Harim, encore moins à le rassurer quant à ses choix. Yeon persiste à vouloir semer le doute, réel ou pas. La présence de Harim lui serait presque agréable ce soir, l’homme moins agressif qu’entre les murs du bureau – pas qu’il s’en plaigne, Yeon ne se plaindrait jamais d’une tendre violence. Et il n’avait pour hâte que de contempler par quelle stratagème Harim arriverait à surpasser ce diner. L’homme n’était pas prévisible, malheureusement, Yeon accuse seulement le fait qu’ils ne se connaissent pas tant que cela. Après tout, ils ne se sont jamais parlés en dehors de quelques dossiers et certaines piques acerbes. C’est envers la moitié de Harim que le plus jeune avait jeté son dévolu et c’était entièrement centré, seulement, l’avocat lui semble tout aussi digne d’attention. Sa main contre la sienne aspire à attiser ses ardeurs, parce que malgré le costume sur mesure et la montre hors de prix, Yeon n’est pas dupé. C’est une odeur similaire à la sienne qui émane du corps de l’homme ; celle d’une bête, assoiffée et ignorante de la moindre moralité. Il se demande si Harim, aussi, durant ses premières années, avait eu une ombre monstrueuse au-dessus de la tête, essayant de prêcher son chemin et étouffer la perversion de son esprit. Harim se charge de l’addition, sa paume prend refuge contre ses reins et Yeon n’oppose aucune résistance. Le toucher est semblable à un effleurement, jusqu’à l’intérieur de la voiture. Ce serait un autre mensonge de dire que Yeon ne s’attendait pas à ce que les portes se verrouillent et que la bête le pourchasse dans l’espace du véhicule, mais Harim n’en fait rien, ses phalanges blanches autour du volant. « I like your hands. » C’est la seule remarque qu’il offre de tout le trajet, les yeux fixes et le sourire manquant, avant qu’il n’arrive jusqu’à l’appartement. Un « Hm. » étouffé, ponctué d’un hochement de tête est sa réponse quand on lui souffle de se mettre à l’aise.  Ses yeux dérivent déjà. « It doesn’t smell like her. » C’est la première pensée qui s’échoue dans son esprit et contre son gré, il se retrouve à lui donner voix, incapable à cet instant de faire autre chose que chercher un signe de Rina dans les lieux. Le constat est rapide ; elle n’était pas là et n’avait surement jamais posé le pied dans les lieux. Un sourire, alors, vient border ses commissures et Yeon ne sait pour qui du couple ce soulagement est causé. Il attrape le verre qu’on lui tend, le hume et s’arrête au moment de le porter à ses lèvres, conscient de regard fauve sur lui. « Did you drug it ? » demande-t-il dans un rictus, avant d’en prendre une longue gorgée, loin d’être dérangé ou repoussé par l’éventualité. Il hoche de nouveau la tête, sa main libre se glisse sur la veste de Harim qu’il feint de lentement arranger. « You always get too close. » Nouvelle gorgée. « I’m not sure, I guess I don’t know you that well. Is it something you wear ? Or more like an accessory ? Perfume ? »


_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Lun 25 Jan - 2:08
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

« I get that often. » Vanité flagrante qu'il ne s'ennuie pas à cacher, pourtant sa main vient le remercier tacitement quand elle prend place sur sa cuisse, le sourire de Harim tout aussi sournois que le regard qu'il lui adresse quand ses doigts la pressent doucement avant de retourner sur le volant comme si de rien n'était. Il mentirait s'il disait ne pas avoir envie que sa main s'attarde, aille plus loin jusqu'à les faire dévier tous les deux, mais il parvient à maintenir sa patience jusqu'à destination. Harim se fait accueillant, aimable comme il l'est quand il a envie ; l'hôte parfait. « It's not supposed to, » répond-il tout de même sèchement. Cet appartement censé être un investissement s'est transformé en échappatoire, loin des éclats de son mariage brisé, rappel amer de son échec en amour. Il aimait Rina et il pensait qu'elle aussi, mais tôt ou tard les artifices se dévoilent et révèlent que tout n'est que mensonge. Sans doute Harim n'est-il pas destiné à être le récipient d'un tel amour ; peut-être qu'il n'en est finalement pas digne. Alors il se suffit des passions sans suite et des possessions censées prouver sa réussite, juste pour se convaincre qu'il vaut quelque chose. Ce soir, faire ravaler à Yeon son insolence sera son trophée. « No, that would make everything easier than it already is. » Le sourire suffisant, admission des faits : Harim a toujours chéri la poursuite, c'est ce qui rend la prise si délectable. Comme pour montrer sa sincérité il prend lui aussi une gorgée du vin, pourtant c'est la silhouette de Yeon qui l'enivre. « Do you want me to step away? » La voix graveleuse au souffle fragrant répond favorablement à la main qui se pose sur son torse, le geste attise Harim mais son regard ne quitte pas celui de Yeon. Jouant à son tour à l'insolent, l'espace entre eux s'amenuise un peu plus et Harim s'impose, montrant qu'il n'a aucune intention de lui offrir du répit. « I guess I am predictable, after all. » Les mots s'échouent sur les lippes du plus jeune, le ton tout sauf désolé. Il avait envie de faire dans le cliché ce soir, quoi de mieux pour charmer ? Harim marque une distance entre eux en portant son verre à ses lèvres pour le vider avant de faire un pas en arrière. « Well, I'll go get it. Don't break anything while I'm gone—you might have a chance to do it later anyway. » Et sans développer les violences qu'il a en tête, Harim abandonne le récipient vide et disparaît dans sa chambre trop grande pour lui seul mais juste assez pour contenir tout son égo avant d'en revenir à peine quelques instants plus tard, le cadeau déjà soigneusement préparé. « Here. » Sa démarche langoureuse fait durer le mystère quelques secondes de plus avant de révéler la chaîne dorée dans son célèbre écrin turquoise. « Happy birthday. I hope you like it. » Voeu à la sonorité triomphale, Harim déjà certain d'avoir gagné. Il n'a offert de bijou Tiffany à personne d'autre depuis ses derniers jours de bonheur avec Rina et il peinerait sans doute à comprendre pourquoi il fournit un tel effort pour Yeon si seulement il cessait de penser à la victoire. « Do you want me to help you put it on? »


_________________
sleep with your limbs dangling off the edge of the bed to let the monsters know you're willing
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Jan - 0:28
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Main complimentée contre sa cuisse ; le désir présent que la pression subsiste, qu’elle se fasse plus ferme et remonte le long de sa peau. Le moment ne s’y prête pas encore, et il ne devrait pas y penser. Harim n’est pas l’objet de ses hantises, aussi profondes puissent être l’envie et la curiosité qu’il fait naitre en lui. L’intérieur de sa joue est mordillé tout le long du trajet, pour qu’ainsi il se concentre sur autre chose, mais empêche également sa bouche de s’entrouvrir en de nouvelles remarques. Ils sont à l’appartement, le ton sec de Harim l’alerte, suivi rapidement par la réalisation. Rina n’avait surement jamais posé les pieds dans les lieux, une évidence sur laquelle il ne s’était jamais arrêté avant. Les deux sont en instance de divorce et même rien n’avait encore été finalisé, ils vivaient surement séparés. Le sourire sur ses lèvres est difficile à réprimer, comme s’il venait de remporte une bataille dont il ne connaissait même l’existence il y’avait quelques minutes seulement. No, that would make everything easier than it already is. Il s’arrête aux mots, n’y répond mais mais ne les oublie pas. Certes, Yeon n’avait jamais été quelqu’un de compliqué, un visage charmant était habituellement suffisant pour qu’il finisse dans les draps du premier inconnu. Tout n’était que l’histoire d’une nuit, il ne voit pas d’avenirs avec d’autres. Harim aussi ne sera rien de plus qu’un nom sur une longue liste, un qu’il oubliera aussitôt qu’il aura eu son goût sur les lèvres. Il ne devrait pas s’en offenser, et l’étau autour de son cœur lui est étranger. « Whatever. » Qu’il se rapproche ou qu’il s’éloigne, Yeon n’en a que faire. Un soupir lui échappe, levant les yeux au ciel face à une autre remarque. « I bet you’d love to make me pay for anything I break. » L’homme disparait et le plus jeune se concentre de nouveau sur son verre qu’il finit, trainant déjà les doigts jusqu’à la bouteille pour s’en verse un second. Le temps est infime, mais il lui suffit pour presque finir ce verre également, le penchant pour l’alcool assuré. Puis Harim lui revient et il n’est pas certain ce à quoi il s’attendait, il lui tend l’écrin précieux. Yeon n’était pas certain qu’il lui avait réellement préparé un cadeau, n’y voyant qu’une excuse sans fond afin de l’attirer dans son appartement. « It’s – beautiful, thank you. » L’émotion tremblante de sa gorge était réelle, raw. Aujourd’hui, il avait les moyens de s’offrir tout ce qu’il désirait mais les cadeaux ne lui étaient pas familiers. Ses parents ne lui ont jamais offert ; il n’en avait jamais été digne, contrairement à son cadet. Puis les années sont passées et il n’avait jamais eu personne d’assez proche de lui pour en recevoir. Plus que tout, il ne comprend pas pourquoi il se sent vaciller davantage par le geste de Harim que celui de sa femme. « Yeah, sure. » Il tourne le dos, en confiance, et attend que la chaine pende à son cou avant de se remettre face à Harim, avant que l’homme n’ait le temps de s’éloigner de lui. Sa main recouvre la sienne, un déjà-vu, avant qu’il n’y presse, sentant la chaine s’enfoncer dans une sensation plus délicieuse encore. « Your hands, they kinda feel good, too. » Le regard qu’il pose sur lui est empli de magnétisme, le sourire est léger. Qu’importe si Harim trouve le jeu trop facile, il ne sera que la curiosité d’une nuit, assouvie.

_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Lun 8 Fév - 4:12
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

« I'll get around to it. » Sourire présomptueux qu'il lui adresse avant de s'éclipser vers sa chambre, Harim ne se fait pas trop attendre avant de revenir vers lui. Le jeu a assez duré et il s'impatiente à mesure qu'il s'approche du moment convoité, pourtant son apparence n'en dit rien. L'anticipation subtilement voilée, gardée secrète derrière ses yeux noirs alors qu'il lui présente l'écrin, Harim sent malgré tout son coeur battre la chamade dans sa poitrine. Réaction physique normale, pourtant d'habitude réservée à l'attente éprouvante des verdicts les plus importants. Sa fierté sera blessée si l'avis de Yeon ne lui est pas favorable et il est soulagé de rapidement constater que ce n'est pas le cas. « I'm glad you like it. » Les lèvres s'étirent, effacent toute trace de l'appréhension qu'il a pu ressentir à peine quelques secondes auparavant. Harim revêt son habituelle assurance lorsqu'il s'avance pour fermer le bijou autour de son cou, le reste est mécanique. Ses paupières se ferment d'elles-mêmes quand il hume son parfum et il se laisse enivrer sans résister. « You smell nice. » Le souffle chaud s'écrase contre sa peau qu'il se retient difficilement de mordre. C'est une attraction vampirique qui l'aimante vers son cou dévoilé avec l'envie d'y croquer, en aspirer chaque once d'insolence qu'il a pu lui montrer. Pourtant ses lèvres ne font qu'effleurer sa peau, les phalanges retraçant leur chemin langoureusement comme si la nuit leur appartenait. Harim se délecte du contact, de sa douceur qui lui est si étrangère, s'apparente plus aux ruses d'une bête pour appâter sa proie — même si Yeon est déjà là, prêt à se jeter dans la gueule du loup. Harim a à peine le temps de faire un autre pas qu'il se tourne face à lui et s'il maudit ce changement, il ne se plaint pas quand Yeon force sa main à entourer son cou, lui offrant enfin l'objet de sa convoitise. « Good. I'm not planning on letting go. » Il insiste autant avec les mots que les doigts qui s'enfoncent sans tendresse dans sa peau, décidés à laisser leur marque. Son regard maintient le sien, brûlant fiévreusement, et la commissure de ses lèvres tressaillit d'un plaisir malsain. Harim profite de son emprise à l'extrême et pousse Yeon jusqu'à ce que son corps se heurte au mur le plus proche. Il le recouvre du sien, l'acharnement fougueux indéniable sur les lippes qui viennent s'écraser contre les siennes. Harim recréé la nuit qui n'a cessé de le hanter, cette fois-ci sans la moindre restreinte. Libre à lui de faire de Yeon ce qu'il veut et il s'y donne à cœur joie. L'étau se resserre dangereusement autour de son cou, comme si ses intentions ont changé, qu'il ne veut rien de plus que le briser. Du bout du pouce il caresse sa lèvre inférieure et le force à entrouvrir la bouche pour la capturer avec encore plus d'ardeur, ses dents maltraitant sans retenue chaque once de peau qu'elles s'accaparent. Quelque chose en lui s'anime et le consumer et il fera tout pour l'attirer dans descente. « This is the gift you really wanted, isn't it? » Murmure rauque au creux de son oreille tandis que les doigts de sa main libre luttent pour défaire les boutons de sa chemise et s'approprier son corps entier.


_________________
sleep with your limbs dangling off the edge of the bed to let the monsters know you're willing
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Fév - 14:41

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Sillons de feu sur les parcelles de sa nuque, il tremble, des lèvres de l’homme effleurant son épiderme pâle. Le cœur trésaille, et il réalise tardivement que ses yeux se ferment lourdement sous le compliment, you smell nice, jamais de si simples mots ne lui avaient fait autant d’effets. Il étouffe un soupir entre ses dents qui mordillent l’intérieur de sa lippe. Les lèvres de Harim l’attisent et l’enflamme, pourtant, elles ne se pressent pas réellement contre sa peau, il pourrait penser que tout n’était que stupides rêveries de son esprit s’il n’était pas certain que l’ainé fût largement capable de ce genre d’actions. Ses doigts dessinent des lignes sur sa nuque, la curiosité grandit et Yeon se complait dans l’évidence, il acceptait d’être une proie facile et conciliante ce soir. Ce n’était pas à Harim qu’il cédait, c’était à ses propres désirs. Rina était toujours là, réfugiée dans un recoin de ses esprits. Toucher Harim, ne serait-il pas égal à effleurer quelques relents d’elle ? Lointains, puisqu’ils n’avaient surement plus été proches depuis un long moment. You smell nice, ça se répète dans sa tête, alors il se tourne lentement et lui fait face, les gestes dénués de la moindre brusquerie. Qu’il le dévore alors, s’il appréciait autant son odeur. Et le souffle lui est brutalement ôté quand les doigts de Harim s’enfoncent là où il le demande, ses lèvres s’entrouvrent dans une réaction mécanique et le plaisir, lui, commence à s’écouler en un flot brûlant dans son sang et ses veines. Son dos rejoint le mur et la douleur grandit. Il ne tait pas le gémissement sous l’impact, conscient que sa voix enhardirait l’homme. Sa main libre, Harim le force à entrouvrir les lèvres du bout du pouce et leurs lèvres se retrouvent avec fougue, leurs dents s’entrechoquent. Harim ne tarit pas de remarques désagréables et ses sourcils s’arquent, sa réponse se fait violente, ses canines s’enfoncent dans les pulpeuses qu’il choit, jusqu’à ce qu’un léger goût de fer ne se répande dans sa bouche, ses doigts s’affairant à défaire autant de boutons. « You’re so full of yourself. » mots soufflants de mépris, bas dans sa gorgé épineuse, alors qu’il lape de fausses excuses la légère plaie qu’il venait de causer. Ses doigts remontent et épousent plus doucement la joue de Harim, il contemple ses traits, la perfection dans le diable et il revient prendre possession de ses lèvres, plein d’ardeur. Son autre main s’aventure plus bas, le long du torse qu’il avait dévoilé. « I want more than just your hands around my throat, is that all you can do? » Ça ne suffisait pas, il devenait avide. Harim ne lui faisait pas assez mal, c’est tout ce que son corps lui criait.

_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Jeu 11 Fév - 2:28
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

La faim est insatiable, semble croître au fur et à mesure que Harim s'approche de lui. Plus Yeon est à sa portée, plus il en devient fou, se demandant s'il sera capable de se satisfaire alors même qu'il n'a pas encore goûté à lui. Ses lèvres ne font que survoler son épiderme, testent les limites de sa tentation, peut-être pour se donner raison de se déchaîner plus tard. Yeon et lui partagent le même esprit, le plus jeune se retourne pour envelopper son cou des mains cruelles de l'homme et Harim ne l'a jamais vu bouger avec si peu d'empressement, habitué à le voir n'attendre que de s'éloigner de lui. Yeon ne désire plus fuir ; semble avoir enfin compris qu'il n'y a pas d'issue. La passion le condamne à rester captif et Harim l'emprisonne contre le mur, ses mains s'assurant qu'il n'ira nulle part. Il se délecte des plaintes qui quittent sa gorge, s'échouent entre ses propres lèvres qui répondent sans ménagement à l'ardeur de leurs jumelles. Harim pourrait le réduire en lambeaux, s'il le voulait. « With good reason. » Le souffle perfide échappe à ses lèvres endolories, le goût de fer criant au danger qui embrase son corps entier. Confiance immuable, Yeon attise son arrogance et envenime ses vices comme s'il tentait de se couper sur les lames qu'il aiguise. Harim voit à travers son jeu et il se laisse faire car il sait d'ores et déjà comment ça se terminera ; Yeon continuera de céder devant lui, et lui continuera d'en abuser. La résistance n'est qu'artifice, l'huile qu'ils jettent sur le feu pour justifier les ravages. Leurs regards se croisent et on pourrait presque croire à la tendresse entre eux, pourtant tout n'est que prétexte pour avoir encore plus mal. « What are you in such a hurry for? » siffle-t-il, la voix secouée par les frissons dont les phalanges de Yeon assaillissent son torse alors que ses propres paumes choient avec affolement ses cuisses. « We have all night. » Et le sourire qui dévoile ses crocs est infâme. Fait imposé, Yeon ne pourra pas s'en dérober. La sentence est tombée et son emprise se referme sur son corps et son être, déterminé à le faire rester coûte que coûte. Sans grâce il l'entraîne avec lui alors qu'il marche à reculons, ses doigts accrochés à sa ceinture l'attirant vers la chambre avec insistance. Les paumes rudes s'abattent sur son torse pour le faire tomber sur le matelas et Harim prend rapidement place au-dessus de lui. Il laisse sa chemise glisser de ses épaules avant de la froisser et la jeter comme un vulgaire torchon, pressé de se défaire de tout habit. Harim ne veut être vêtu que de Yeon et ses soupirs et il recapture ses lèvres avec fougue, le corps se pressant avec acharnement entre ses cuisses et ses griffes l'écorchant sans égard pendant qu'il le dénude.

_________________
sleep with your limbs dangling off the edge of the bed to let the monsters know you're willing
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Fév - 15:55

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”


Il n’y avait aucune issue aux envies, si ce n’était celle d’y céder. Harim hantait étrangement ses pensées, l’intérêt différent de celui qu’il avait envers sa femme ; parce qu’il n’y avait aucun amour dans cette attention, malgré tout, elle se faisait insistante, persistante. Irritante, à certain niveau. Le besoin de l’assouvir était là et surement qu’il aurait dû se sentir satisfait d’en réaliser la réciprocité. Il n’y avait pas besoin d’efforts pour attirer Harim vers lui, au contraire de Rina, l’homme lui avait montré son intérêt. Tout disparaitre sans doute demain, une fois qu’ils se seront laissés dévoré par le plaisir et Yeon n’en ressent aucune déception, ils ne sont pas faits l’un pour l’autre après tout. Il n’y aura que cette nuit et c’est plus qu’il ne lui faut. Qu’importe la voix qui lui susurre qu’il pourrait s’habituer à la sensation de ses doigts autour de son cou, à son dos heurtant le mur sans tendresse. Il n’avait jamais voulu de tendresse, elle le dégouterait et Harim semble l’avoir déjà deviné ; il doutait que l’ainé comprenne le sens de la tendresse, tous deux se ressemblaient bien trop. Yeon sourit face à son souffle perfide. Il était si impatient de découvrir les preuves de toute cette arrogance. Et malgré ses épaules droites, il sent agréablement les frissons sous le toucher de ses doigts. La pensée que Harim puisse le désire même au-delà de ce qu’il imaginait l’effleure et rempli son cœur de battements conquérants. L’homme n’avait jamais été une partie de son équation, pourtant il se retrouvait face à lui, ressentant une fierté sans limites à le sentir trembler d’une simple caresse. « Your hands seem more eager though. » fait-il remarquer dans un long soupir des mains aventurées sur ses cuisses. Il n’avait aucune honte face à son impatience ; il était en contrôle, et il ne comptait finir la nuit en quelques minutes, tant que Harim soit capable de suivre son rythme. Harim l’attire vers lui et guide ses pas, il devine où avant que ses yeux ne s’attardent sur les murs de la chambre, il n’a aucun répit pour en contempler les recoins, quand son dos rejoint le lit. Le froid n’existe pas quand le corps brûlant de Harim vient trôner au-dessus du sien et se regard se fait magnétique de la peau qui se dévoile – de la force qu’il en décèle, et ses prières se font plus hautes, presque audibles dans l’éclat de ses iris. Il ne souhaite qu’il le brise entier, parce qu’il l’en sait capable à présent. Leurs lèvres s’accrochent et des sillons d’ongles tracent son épiderme sous les frissons innombrables. Ses bras se tendent et ses paumes se posent contre le torse de Harim, il pousse juste à ça afin de réussir à le contempler plus longuement. « Aren’t we taking our time ? » L’insolence dans la voix puisqu’on lui avait inconsciemment refuser de survoler plus longuement l’objet de son désir. Ses doigts s’aventurent de part et d’autre de la taille de Harim, pressant contre ses côtes. Et son regard voilé est fait de supplications éhontées quand il entrouvre lentement les lèvres.


_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Jeong Harim
seoul sees everything
◈ Avatar, © : shon minho, pastel breathing⠀
◈ Messages : 119⠀
◈ Occupation : avocat du diable.⠀
◈ Résidence : uc⠀
Voir le profil de l'utilisateur https://owningseoul.forumactif.com/t3598-cease-and-desist#158800
Mer 17 Fév - 0:58
✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”

Son corps est un brasier dont il veut que Yeon subisse les ravages. Les mains ferventes caressent son épiderme sans se soucier des brûlures qu'elles risquent d'y laisser, à ses yeux ce n'est qu'un avantage, matérialisation de son désir que Yeon ne cesse de penser à lui plus tard à travers la douleur qu'il lui aura infligée. Pourtant Harim est tout autant victime des sévices du plus jeune, la voix tremblante et les mains qui s'emparent de lui sans relâches, impatientes d'étancher sa soif. À sa provocation il ne répond qu'en se faisant plus insistant, les pulpes de ses doigts s'enfoncent dans sa chair et il se presse entre ses cuisses à la recherche de friction, chassant son plaisir d'une fougue presque primitive. Avec chaque mouvement Harim pousse Yeon un peu plus contre le mur, a proximité est presque étouffante et son parfum l'intoxique, il ravive les parties les plus sombres de son esprit et les invite à prendre le dessus. Assailli par l'ombre, Harim n'a qu'une envie ; l'entraîner avec lui. Il ne veut plus être seul dans le noir. Alors il l'attire dans son antre, retrace le chemin d'habitude parcouru en solitaire. Leurs corps se rencontrent et Harim aimerait que plus jamais ils ne se quittent. Pour ce soir au moins, il ne lui laissera aucun répit. « I can do this all night. » Affirmation sans la moindre once de doute, Harim sait de quoi il est capable, amplement conscient de l'effet que Yeon a sur lui. Son toucher l'embrase et bien qu'il aimerait s'en délecter toute la nuit, Harim ne se laissera pas chavirer avant d'avoir lui-même sévi. Il attrape les poignets de Yeon, prise ferme retenant ses mains au-dessus de sa tête. Dans ses yeux il décèle les attentes auxquelles il s'empresse de répondre, comme si son seul dessein est de combler Yeon. Son égo est flatté par les réactions qu'il lui soutire et ses phalanges tracent doucement les contours de sa mâchoire, le pouce caressant sa lèvre inférieure alors qu'un mince filet s'écoule de sa bouche à la sienne.

_________________
sleep with your limbs dangling off the edge of the bed to let the monsters know you're willing
No Yeon
seoul sees everything
◈ Multicomptes : (juyeon little sweetheart)⠀
◈ Avatar, © : eunwoo⠀
◈ Messages : 199⠀
◈ Occupation : fraichement assistant dans un bureau d'avocat , toujours obsédé à plein-temps⠀
◈ Résidence : ..⠀
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mar - 11:31

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩ — “you're like a hard candy with a surprise center.”


_________________


earthquake.
the body drop, the ground breaks.
Contenu sponsorisé
seoul sees everything
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers: